Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

La Division scolaire franco-manitobaine élargit sa liste électorale

Jean-Vianney Auclair, sous-ministre adjoint
Division du Bureau de l'éducation française
Éducation et Enseignement supérieur Manitoba

2014-07-07

La Division scolaire franco-manitobaine (DSFM) innove et élargit son processus démocratique d'élection des commissaires d'école. Depuis la création de la DSFM au début des années 1990, diverses modifications ont été apportées au modèle de gouvernance de la Division afin de mieux répondre aux aspirations de la communauté francophone et d'appuyer l'épanouissement de sa structure de gestion. À cet effet, la composante de la Loi sur les écoles publiques touchant la DSFM avait prévu, dès le départ, de mettre en place des mécanismes permettant une certaine souplesse et, ainsi, la possibilité de modifier cette structure par la modification de règlement plutôt que par la modification de la Loi, ce qui est plus simple.

Ainsi, la DSFM, à la suite de diverses consultations avec la communauté francophone, a demandé au gouvernement la possibilité d'élargir sa liste d'électeurs potentiels. Jusqu'à présent, le droit de vote à la DSFM était réservé aux parents ayant des enfants inscrits à la DSFM. La Division scolaire souhaitait accorder le droit de vote à d'autres personnes, y compris les diplômés de la DSFM, les parents des diplômés ainsi que les parents des enfants inscrits au secteur préscolaire.

Le 28 mars 2014, le gouvernement entérinait la modification du règlement 202/93 et approuvait l'arrêté 159-13 de la DSFM permettant à la Division scolaire de modifier ses circonscriptions scolaires afin de répondre aux besoins d'un plus grand nombre d'électeurs potentiels. Ainsi, la liste des électeurs admissibles de la DSFM est élargie pour inclure :

  • les diplômés de la DSFM âgés de 18 ans et plus, ainsi que leurs parents ou tuteurs;
  • les élèves de la DSFM âgés de 18 ans et plus, ainsi que leurs parents ou tuteurs;
  • les parents ou tuteurs d'enfants fréquentant une prématernelle de la DSFM.

Ces modifications font plus que doubler le nombre d'électeurs potentiels et ouvrent ainsi la porte à de nouveaux participants au processus électoral ainsi qu'à un plus grand engagement des membres de la communauté scolaire de la DSFM. On espère donc qu'un plus grand nombre d'électeurs prendront part à cet exercice démocratique et viendront ainsi enrichir le dialogue et les débats liés aux grandes orientations et directions du système éducatif francophone du Manitoba.

L'élargissement de la liste électorale a été particulièrement bien reçu par le Conseil jeunesse provincial (CJP), organisme porte-parole de la jeunesse d'expression française du Manitoba. En effet, le président du CJP, M. Justin Johnson, soulignait récemment, dans une lettre adressée au premier ministre et publiée dans l'hebdomadaire La Liberté, que la décision du gouvernement d'appuyer cette initiative représentait « un gain important et positif pour la jeunesse » du Manitoba. Dans cette même communication, le CJP s'engageait à encourager les jeunes à se prévaloir de leur droit de vote lors de l'élection à venir.

La prochaine élection des commissaires d'école de la DSFM aura lieu le 15 octobre 2014 et permettra l'élection de 11 commissaires.