Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Comprendre la construction identitaire : le rôle de la direction d'école

Association canadienne d'éducation de langue française (ACELF)

2013-11-12

Au moment où l'école et la communauté portent une plus grande attention à la complémentarité du leadership scolaire et communautaire, il est d'actualité pour la direction d'école d'entamer ou de poursuivre une réflexion sur le rôle qu'elle joue dans son milieu au regard de la construction identitaire francophone.

La direction d'école de langue française contribue à la construction identitaire individuelle de l'élève de plusieurs façons. Elle crée des liens directs avec lui et devient un modèle accessible, elle stimule et soutient le travail de tout le personnel de l'école et elle collabore avec les parents et la communauté. Grâce à des projets rassembleurs, elle contribue à façonner l'identité francophone collective de son milieu tant éducatif que communautaire.

L'identité francophone de l'élève se construit par l'interaction de plusieurs contextes sociaux depuis sa naissance jusqu'à l'école, un processus qui se poursuivra tout au long de sa vie. L'intervention en construction identitaire n'est jamais que scolaire.

Les milieux familial et communautaire influencent fortement la construction de l'identité francophone de l'élève. L'enfant baigne d'abord dans un contexte familial; par la suite il peut fréquenter un service à la petite enfance avant de faire son entrée à l'école de langue française. Toutes ces étapes, il les franchira en étant entouré des membres d'une communauté francophone.

Ces milieux offrent, à leur façon, différentes possibilités à l'élève de se construire une identité qui fait une place importante au français dans sa vie. Tout comme les autres intervenants, la direction d'école a elle aussi un rôle important à jouer dans ce continuum.

Un des rôles de la direction est de bien comprendre les dynamiques du milieu et des gens en interaction, de bien connaître l'environnement de l'école au sein de la communauté.

Quelques questions pour l'aider à tracer un portrait du milieu :

  • Où se situe l'école? Quelles sont les particularités du milieu?
  • Quelles sont les activités économiques de la région, la situation socio‑économique des familles?
  • Quel est le pourcentage des élèves issus de foyers exogames, interlinguistiques?
  • Quelles sont les particularités linguistiques du milieu, les moyens de communication en français?

Orchestrer les forces

En plus de la connaissance du milieu, un autre rôle qui revient à la direction d'école est celui de pouvoir connaître et reconnaître les expertises, les connaissances et la contribution de chacun des intervenants et des partenaires qui participent à la vie de l'école de langue française dans la communauté.

Une fois conscient des forces entourant la direction d'école, on peut alors les maximiser au moyen d'initiatives communes et cohérentes qui permettront aux élèves de vivre des expériences signifiantes en français à la fois à l'école, au foyer et dans la communauté. Les élèves développent ainsi leur sentiment d'appartenance à la francophonie.

Quelques rappels :

  • l'élève est au coeur du projet de l'école de langue française;
  • le personnel de l'école met en œuvre la vision de l'école en créant et en facilitant des occasions d'apprentissage, de développement et d'engagement;
  • la direction d'école partage un leadership éducatif, culturel et communautaire avec son milieu;
  • les parents sont les partenaires naturels de l'école;
  • la communauté francophone est en relation synergique avec le milieu scolaire.

Développer des projets collectifs

La direction d'école de langue française facilite la concertation autour de valeurs qui permettront aux élèves, à tout le personnel de l'école, aux parents et à la communauté de partager leurs aspirations au sein d'une vision commune de l'école.

Dans un projet collectif, toutes les personnes du milieu, peu importe leurs responsabilités, sont en mesure d'exercer différentes formes de leadership, à leur façon.

Au fil des ans, des projets rassembleurs aux différentes appellations sont nés des milieux scolaire et communautaire sous forme de vision commune et de plan d'action, de projet éducatif ou encore de cible‑école. Ces initiatives ont en commun la mobilisation, la responsabilisation et l'engagement de tous à collaborer ensemble pour avoir un impact plus grand dans le développement et la réussite de l'élève.

Choisir des stratégies efficaces

Pour favoriser la construction identitaire individuelle et collective francophone, la direction d'école peut choisir de maximiser des encadrements existants afin d'inspirer l'action éducative. Elle peut se référer aux huit principes directeurs qui orientent les interventions éducatives en construction identitaire et qui assurent leur cohérence.

  • S'inscrire dans la francophonie contemporaine
  • Miser sur la créativité et l'innovation
  • Valoriser la diversité
  • Favoriser l'action concertée de la famille, de la communauté et de l'école
  • Développer un rapport positif à la langue française
  • Créer des liens au sein de la francophonie canadienne
  • Encourager la mobilisation
  • Viser des effets durables

Pour faire vivre ces principes directeurs grâce à des activités, on peut utiliser la Banque d'activités pédagogiques (www) Avis d'hyperliens français de l'ACELF, disponible sur son site Web.

Exercer le leadership

La direction d'école peut exercer son leadership de plusieurs façons :

  • Mobiliser. En mettant sur pied un projet ou en étant le moteur d'une initiative partant de l'école et s'ouvrant sur la communauté.
  • Collaborer. Au sein d'une initiative école‑communauté qui fait appel à une responsabilité partagée avec des intervenants de la communauté, et ce, pendant toutes les phases du projet ou de l'initiative (avant, pendant et après).
  • Contribuer. En se joignant à une initiative déjà en marche et provenant de l'extérieur de l'école.

Enfin, l'école de langue française a deux mandats à remplir. Par le premier, son mandat pédagogique, elle contribue à l'épanouissement individuel des jeunes francophones en leur permettant d'acquérir les connaissances et de développer les habiletés et les compétences nécessaires pour vivre pleinement leur vie adulte.

Dans le cadre de son deuxième mandat, sa mission communautaire et culturelle, elle a la responsabilité d'accompagner les jeunes francophones dans leur construction identitaire en facilitant la découverte et l'épanouissement de leur langue, de leur culture et de leur communauté. La construction identitaire est sans aucun doute un facteur essentiel de la réussite scolaire. La direction d'école doit assumer pleinement son rôle de leader dans l'école et dans la communauté.

Le fascicule complet sur le rôle de la direction d'école ainsi que les autres fascicules de la série Comprendre la construction identitaire sont disponibles sur le site Web, dans la section Outils (www) Avis d'hyperliens français d'intervention.