Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Les guillemets français et anglais

Bien qu’ils servent principalement à encadrer les citations, les guillemets ont aussi plusieurs autres fonctions.

Guillemets français

Les guillemets français sont formés de petits chevrons doubles (« ») dont le premier s’appelle le guillemet ouvrant, et le deuxième le guillemet fermant. On dit alors qu’un élément est placé entre guillemets.

Dans un texte français, on emploie toujours les guillemets français (« »), quelle que soit la langue des mots à encadrer :

  • Le mot « bumper » est un anglicisme.

Les codes ASCII pour les guillemets français sont les suivants :

  • ALT+174 pour le guillemet ouvrant
  • ALT+175 pour le guillemet fermant

Pour que les guillemets restent accolés à l’élément qu’ils encadrent, il faut mettre une espace insécable après le guillemet ouvrant et avant le guillemet fermant.

Guillemets anglais, doubles apostrophes et simples apostrophes

Guillemets anglais

Les guillemets anglais (“ ”) servent à encadrer un élément dans une phrase ou dans une citation déjà entre guillemets. On ne met pas d’espaces avec les guillemets anglais :

  • Louise lui a dit : « Tu devrais voir le pare-chocs de ma voiture : il est tout “magané”! »

Doubles apostrophes et simples apostrophes

Sur un clavier d’ordinateur, on utilise la plupart du temps les doubles apostrophes (les guillemets par défaut sur les claviers) à la place des guillemets anglais.

Les doubles apostrophes (" "), puis les simples apostrophes (‘ ’) sont employées pour les éléments à encadrer à l’intérieur d’une deuxième citation. On ne met pas d’espaces avec les doubles apostrophes et les simples apostrophes :

  • Mon père m’a dit : « À l’école, l’institutrice écrivait souvent sur mes devoirs : "Beau travail ‘bonhomme’, continue comme ça." »

Si tous ces éléments sont épuisés, on peut recourir à l’italique pour mettre un mot en évidence :

  • Mon père m’a dit : « À l’école, l’institutrice écrivait souvent sur mes devoirs : "Beau travail ‘bonhomme’, c’est super." »